Le cerf fait le fier!

Après la présentation de la biche, voici celle du cerf!  Smile Ah, le cerf… C’est un peu le roi de la forêt, non? Quand il m’arrive de l’apercevoir en milieu totalement naturel, ce qui est rare, mon cœur fait boum! Red heart

A quoi ressemble le cerf?

Le cerf est bien sûr plus imposant que la biche puisqu’il mesure entre 1m20 et 1m40 au garrot (base supérieure du cou) et qu’il pèse entre 120 et 250kg. Comme elle, il connaît deux mues durant l’année et passe de brun-roussâtre en été à brun-gris en hiver. Précisons que le pelage est imperméable grâce à des glandes productrices de graisse qui enduisent le poil.

Le cerf est un mammifère ongulé, c’est-à-dire qu’il porte des sabots (2 au bout de chaque patte). Il possède également 2 os situés un peu plus haut qui sont les vestiges d’anciens doigts.

pied de cerf 

Les empreintes du cerf et de la biche :

empreinte cerf et biche 

Les 2 os postérieurs apparaissent seulement sur un sol très meuble ou lorsque l’animal a pris fortement appui au sol pour courir ou sauter :

empreintes de cerf qui court ou saute

Eh oui, un cerf, ça saute, et ça saute plutôt bien! On estime qu’il peut atteindre 3m de hauteur et 10m de longueur. Cela me rappelle d’ailleurs une anecdote de mon enfance. J’imagine que je devais avoir dans les 11-12 ans lorsque cela est arrivé. J’étais en voiture avec ma mère, assise à côté d’elle. Nous venions d’amener mon frère chez l’un de ses copains qui habitait en dehors de notre village solognot. Nous roulions donc dans la campagne, sur une petite route. Tout à coup, à quelques mètres devant nous, un grand cerf a surgi en bondissant par dessus la route. Quelle beauté! Moment MA-GI-QUE! Red heart (Enfin, pour moi, car ma mère a totalement oublié cette rencontre… Pfff…)

Revenons aux caractéristiques physiques de ce bel animal. Lorsqu’il est tout jeune, il est quasiment impossible de le différencier de la biche. Il nait faon, bien sûr et, à 6 mois, on le nomme hère. C’est à partir de ce moment-là que des pivots apparaissent sur le dessus de sa tête, ce qui le distingue des femelles. A un an, il porte de petits bois et devient un daguet.

dagues (daguet)

Le daguet est reconnu “officiellement” cerf à l’âge de 2 ans. Il atteint sa maturité sexuelle assez tôt, vers 15-16 mois, mais termine sa croissance seulement à l’âge de 7-8 ans.

Lorsqu’il est jeune, le cerf est élancé avec un cou puissant mais fin et droit. Vous vous souvenez qu’en vieillissant la biche maigrit? Le cerf fait l’inverse : il s’épaissit, notamment au niveau du poitrail qui devient très volumineux. Son port de tête se fait également plus bas.

Autres différences par rapport aux femelle : le cou des mâles s’orne d’une crinière en automne-hiver et leur abdomen devient sombre. Bien sûr, les plus grands signes distinctifs entre les deux sexes restent la taille des animaux et les bois des cerfs!

Comment les bois du cerf poussent-ils?

Au départ, comme le montre la photo plus haut, les dagues sont très simples. On dit qu’elles forment la 1ère tête du cerf.

L’année suivante, on ne parle plus de dagues mais de merrains. Ces tiges, plus solides, sont ornées de petites branches que l’on appelle cors ou andouillers. Les premières années, de nouveaux andouillers vont s’ajouter aux autres. En fonction de l’abondance de la nourriture, de sa qualité de vie et de son patrimoine génétique, le cerf aura des bois plus ou moins développés. Attention, si les bois gagnent en volume chaque année, ils ne permettent pas de déterminer l’âge de l’animal. Celui-ci n’a rien à voir avec le nombre de cors! Je vous l’ai indiqué ici, seule la dentition est considérée comme un indicateur solide. En plus, lorsque le cerf devient âgé, c’est plutôt l’inverse qui arrive : les bois deviennent plus fins et plus courts.

Un cerf atteint en général un maximum de 12 à 14 cors (petites branches). Cela représente tout de même un poids d’environ 5kg sur la tête. Certains ont des bois plus imposants et portent presque 10kg! Pour avoir soulevé un bois à la Maison du Cerf de Villeny, je confirme que ça fait son poids! Normal, les bois sont pleins et composés d’os. Rien à voir avec les cornes d’autres animaux qui, elles, sont creuses et poussent de manière continue.

Lorsqu’on parle d’un “12 cors”, cela signifie qu’il s’agit d’un cerf qui porte 6 cors sur chaque bois. Les bois sont souvent symétriques mais il arrive que cela ne soit pas le cas. Admirez la photo suivante qui présente un “12 cors”. J’en profite pour attirer votre attention sur sa crinière et sur ses pattes fines avec, à leur bout, les sabots et les doigts postérieurs (les deux os en plus) situés légèrement plus haut.

Cerf 12 cors

 

Vous l’avez compris ou vous le saviez déjà, le cerf perd ses bois chaque année.

Ce sont les cerfs plus âgés, les plus majestueux, qui se retrouvent les premiers sans attributs. Cela se passe à partir du 15 février. Les plus jeunes perdent leurs bois plus tard, jusqu’à la mi-avril. Pendant quelques semaines, ils ont donc plus fière allure que leurs aînés! Parce que l’on ne va pas se mentir, les cerfs sont bien moins sexy tête nue! Smile On les surnomme d’ailleurs mulets. Ils ne perdent pas leurs bois en même temps et cela ne doit pas être très agréable d’avoir la moitié de la tête qui penche pendant quelques jours! Celui-ci vient juste de voir l’un de ses bois tomber, il est en train de saigner :

cerf qui a perdu un bois et qui saigne, cerf qui mue de Philippe ROUZET

 

La repousse démarre dès le printemps et dure plusieurs mois. Les bois sortent couverts d’une peau extrêmement vascularisée, le velours. Cette peau va transmettre tous les minéraux nécessaires à la construction des bois. Le cerf a besoin d’une nourriture riche et variée pendant cette période. Il fait attention à ne pas se cogner, j’imagine que c’est assez douloureux lorsque cela arrive. Voici à quoi ressemble le velours (et à quoi ressemble un cerf qui mue au niveau du pelage!) :

 

cerf qui mue et bois avec velours

Lorsque la repousse est terminée, en juillet, le velours sèche. Les bois sont alors blancs. Le cerf se frotte aux arbres afin d’ôter le velours devenu inutile. Petit à petit, les bois deviennent de plus en plus foncés. Les petites gouttières (rainures) qui apparaissent sur les bois sont les traces des vaisseaux sanguins du velours.

Que mange le cerf?

Le cerf est un herbivore qui consomme de 10 à 15kg de végétaux par jour. Il part chercher de la nourriture essentiellement aux heures les plus calmes, à l’aube et au crépuscule. On estime qu’un cerf peut parcourir jusqu’à 70k en une nuit!

Son régime alimentaire varie en fonction des saisons. Il mange principalement des graminées mais également des feuilles, des ronces, des rameaux de résineux, des fougères, des fruits, des champignons… Il peut aussi se servir dans les cultures céréalières proches et faire des dégâts.

Le cerf est doté de 4 estomacs, c’est un ruminant. Il passe beaucoup de temps couché, à mâcher et à remâcher les aliments ingérés. D’où l’usure de ses dents…

Comment vit le cerf?

Les occupations du cerf sont essentiellement tournées vers la recherche de nourriture et l’évitement des dangers. Il ne s’occupe des femelles que pendant le rut et n’intervient pas dans l’éducation de ses petits. Un de ses plaisirs est la souille : il repère un endroit boueux, malaxe tout ça avec ses bois puis se paie un petit bain de boue! Cela lui permet notamment de lutter contre les parasites.

cerf après souille

Le cerf est un animal qui aime la tranquillité et on l’imagine souvent solitaire. Cependant, il a tendance à vivre lui aussi en communauté, dans des hardes de mâles. La cohésion de ces groupes n’a rien à voir avec celle des hardes de femelles, chacun peut partir à tout moment.

harde de cerfs Philippe Rouzet

Les cerfs adultes s’isolent au moment du rut et les jeunes cerfs célibataires restent ensemble. Certains mâles plus âgés délaissent le groupe toute l’année pour une vie plus calme ; ils peuvent alors préférer la vraie solitude ou bien accepter la compagnie d’un jeune qui les suivra dans leurs pérégrinations et apprendra de leur expérience.

A part lors du rut, la réaction du cerf face à n’importe quel dérangement est toujours la même : la fuite. Qu’il soit seul ou entre amis, il part en courant! Vous vous souvenez de l’organisation des biches? Mais si, la meneuse devant, les autres à la suite et la sous-chef qui ferme la marche! Chez les cerfs, rien de tout ça, c’est chacun pour sa pomme!

Pour appréhender les dangers, le cerf est doté d’une excellente ouïe et, bien sûr, d’un odorat hors pair. On estime qu’il peut sentir un humain à 300 mètres de distance si le vent lui est favorable. Pas étonnant qu’il soit si difficile de le rencontrer! On doit souvent se contenter des traces qu’il laisse sur son passage : empreintes, crottes, traces sur les végétaux, odeurs…

Heureusement pour nous, il y a une époque de l’année où il est repérable bien plus facilement et où il se montre moins prudent : pendant le brame! Justement, j’ai fait une soirée brame hier et j’en ai pris plein les oreilles! Je vous raconterai ça la prochaine fois… Smile En attendant, n’hésitez pas à raconter vos anecdotes ou à réagir dans les commentaires!

Crédits photos : photos libres de droits sauf celle du cerf qui a perdu un bois et celle de la harde de mâles qui sont de Philippe Rouzet du site flickr.com. Les photos présentant les sabots et empreintes de cerfs sont personnelles, elles ont été prises à la Maison du Cerf de Villeny et sont des extraits d’un poster fourni par le magazine Connaissance de la CHASSE.

2 thoughts on “Le cerf fait le fier!

  1. J’ai oublié le cerf qui a sauté devant nous quand tu étais petite mais je me souviens d’une autre anecdote.
    Avec ton père, nous avons vu un cerf au bord de la route dans la nuit. Nous nous sommes arrêtés et nous l’avons observé pendant un long moment dans la lumière des phares puis il est parti.

    1. Merci pour ton commentaire! 🙂 Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.