Le moustique vous suce le sang pour Halloween!

Aujourd’hui, c’est le 31 octobre alors on oublie les jolies fleurs, les petits cui-cui et les animaux tout mignons!

Aujourd’hui, je vous parle d’un insecte qui vous agace, qui vous vole autour et qui vous pique!

Après son passage, ça vous gratte, ça vous démange, ça finit même par saigner parfois! 

Aujourd’hui, je vous parle du moustique qui est obsédé par une seule idée : vous sucer le sang!!!

Vous avez peur? Ca vous dégoûte? Tant mieux! Smile

 

Où vit le moustique?

Un peu partout, dans le monde entier, avec une nette préférence pour les zones tropicales où il pullule. Seul l’Antarctique en est dépourvu.

Le moustique apprécie la chaleur et il a besoin d’eau pour sa reproduction puisque ses larves sont aquatiques.

 

Qui est-il?

C’est un insecte qui est classé parmi les diptères et qui forme la famille des Culicidae.

Sur les 3500 espèces existant au niveau mondial, on estime qu’environ 65 sont présentes en France.

Celui qui vous gâche vos soirées d’été et peut-être même vos nuits appartient normalement à l’un de ces genres : Culex, Aedes ou Anophèles.

moustique, photo de Gzen92 du site commons.wikimedia.org

Pourquoi veut-il vous sucer le sang?

Il faudrait dire pourquoi veut-elle puisque j’imagine que vous savez déjà que seules les femelles vous piquent.

Lorsqu’elles passent au stade adulte, les femelles se reproduisent une seule fois. Elles gardent le sperme dans leur spermathèque et “fabriquent” petit à petit des œufs. Elles ont besoin des protéines contenues dans le sang pour que ceux-ci parviennent à maturation.

La plupart des moustiques préfèrent les globules rouges d’animaux mais quelques espèces aiment se tourner vers l’être humain, pour votre plus grand plaisir! Winking smile 

J’avais évoqué le moustique dans mon article sur le butinage car il se nourrit de nectar ; le fait d’ingérer votre sang est propre aux femelles et à la reproduction.

 

Comment s’y prend-il pour vous sucer le sang?

moustique en train de piquer

D’abord, il faut qu’il vous repère. Grâce à ses capteurs sensoriels, il sent certaines de vos odeurs, ressent votre chaleur corporelle et détecte le dioxyde de carbone que vous dégagez.

Vous savez que c’est madame moustique qui vous pique mais, ce que vous ne savez sûrement pas, c’est qu’elle est drôlement bien équipée pour vous sucer le sang! Sur la photo ci-dessus, on a l’impression qu’elle utilise une petite aiguille toute simple pour pomper ce qui l’intéresse or c’est bien plus sophistiqué que ça!

Cette trompe -qui s’appelle le proboscis– est composée de 6 aiguilles différentes et non d’un seul “tuyau” comme on le pense. Une gaine les protège. Lorsqu’il vous pique, l’insecte replie sa gaine et libère les 6 aiguilles qui peuvent alors assurer leur fonction :

  • Les 2 maxilles sont très aiguisées et équipées de petites dents. Elles servent à percer votre peau. Enfin, je dis percer votre peau mais, puisqu’il y a des dents, on peut dire scier votre peau!

  • Les 2 mandibules sont là pour écarter votre peau lorsque le trou est fait. (Ca me fait penser aux séries qui se passent dans les hôpitaux : “Infirmière, écarteur!”)

  • Un stylet sert à sonder l’intérieur de votre corps, sous la peau, pour détecter votre sang grâce à des capteurs chimiques. Cette même aiguille est utilisée ensuite comme une paille pour aspirer goulument votre sang.

  • L’hypopharynx permet d’envoyer des substances chimiques dont des anticoagulants pour fluidifier votre sang. Ce sont ces substances qui vous provoquent par la suite de très agréables démangeaisons! Ces substances sont contenues dans la salive du moustique donc oui, vous avez bien compris, on peut dire qu’il vous crache dedans!

moustique gorgé de sang

Il faut savoir que madame moustique tient absolument à en avaler le plus possible. Regardez sur la photo comme elle est gorgée de sang!

En plus, en même temps qu’elle boit, elle sépare l’eau du reste de votre sang afin de garder le meilleur. Que fait-elle de l’eau? Elle vous la dépose sur la peau, tranquille. Sur cette vidéo qui vous détaille tout, on voit bien l’abdomen du moustique qui se remplit de liquide rouge avec, en même temps, une goutte transparente qui sort du bout de son abdomen. Je vous laisse imaginer par où ça passe…

Oh, mais ne faites pas la tête! Grâce à vous, plusieurs dizaines d’œufs vont se développer et vont pouvoir être pondus! Au bout de quelques jours -pour la plupart des espèces- regardez ce qui va en sortir dans l’eau :

larve de moustique, photo de Julien Pellet de commons.wikimedia.org

Cette larve est choupinou, non? Elle va évoluer en 4 stades puis se transformera en nymphe qui donnera, pour finir, un moustique adulte. Le processus total prend souvent autour de 2 ou 3 semaines mais il peut être beaucoup plus long pour certaines espèces.

L’adulte essaiera très rapidement de se reproduire (généralement en vol).

Après ça, bien sûr, si vous êtes dans les parages, une petite femelle fécondée ne manquera pas de vous rendre visite afin de pouvoir pondre à son tour! Vous vous rendez compte comme vous êtes utile? A la fin de l’été, on peut estimer que vous avez permis à une sacrée famille de moustiques de venir au monde! Smile 

 

Son petit plus :

Le moustique transmet des maladies avec sa salive.

Il est considéré comme l’animal le plus meurtrier au monde avec environ 700 000 décès par an à son actif! Et on ne compte pas dedans les personnes malades ou en situation de handicap à cause de lui… Ce n’est pas de son fait mais il distribue allégrement le paludisme, la dengue, le chikungunya

Je précise que ce n’est pas le cas de toutes les espèces de moustiques, heureusement…

 

Son vrai plus :

Le moustique est une source de nourriture très importante pour de nombreux insectivores. Je l’ai déjà écrit dans cet article, on estime que leur extermination totale entraînerait la disparition de 50% des oiseaux dans le monde.

De plus, je rappelle que sa larve aquatique a un petit rôle de dépollution car elle filtre de l’eau chaque jour.

 

J’espère que vous avez apprécié cet article et que vous avez découvert des choses sur le moustique! Evidemment, je me suis un peu amusée pour Halloween mais je précise que, d’une part, je ne tiens pas du tout à diaboliser cet insecte et que, d’autre part, je suis navrée pour toutes les personnes qui tombent malades à cause d’une de ses piqûres. Je vous souhaite de croiser sa route le moins possible!

Allez, je vous laisse profiter de votre 31 octobre! On se retrouve bientôt pour des sujets moins sanguinolents! Smile 

Crédits photos : photos libres de droits de pixabay.com sauf la 2ème qui est de Gzen92 et la dernière qui est de Julien Pellet du site commons.wikimedia.org

 

 

2 thoughts on “Le moustique vous suce le sang pour Halloween!

  1. Très amusant, cet article sur ce serial-killer. Ce qui me fascine, c’est que des photographes arrivent à photographier des moustiques. Je les imagine attendre des minutes avant que la bête daigne se poser sur un bras, je les imagine s’approcher au plus près de l’insecte en espérant qu’il tienne la pose. Dur, dur d’être photographe animalier.

    1. Merci Laurent! 🙂

      Je ne m’étais pas posé la question des photographes… J’ai plutôt pensé aux modèles qui ont accepté de se faire piquer! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.