Punaise du pin : qui est cette petite envahisseuse?

Premières rencontres avec la punaise du pin

Habituellement, à cette période, les coccinelles asiatiques viennent chercher refuge chez moi. Pour l’instant, elles restent assez discrètes mais je ne crie pas victoire trop vite…

En revanche, depuis environ 2 semaines, je reçois régulièrement d’autres visiteuses qui n’avaient jamais franchi la porte de ma maison jusqu’à présent. Comme j’avais déjà vu cet insecte plusieurs fois en photo, je l’ai tout de suite reconnu : la punaise du pin est arrivée dans mon village!

Comment reconnaître la punaise du pin?

punaise du pin d'Amérique, vue de dessus, fémur épineux, tibia foliacé

 

Cette punaise est donc la punaise du pin, appelée également “punaise américaine” ou “punaise américaine du pin” (un peu long). Scientifiquement parlant, c’est Leptoglossus occidentalis.

De couleur marron pouvant tirer sur le rouge, longue d’environ 2 cm (le corps) et assez fine, elle se reconnaît facilement aux deux espèces de “W” clairs dessinés sur les ailes.

On peut également noter d’autres caractéristiques :

  • des yeux marron
  • des antennes en 4 parties dont la première est plus épaisse
  • des fémurs épineux et des tibias foliacés pour les pattes arrière (ça veut dire qu’elle a des épines sur les cuisses et que ses mollets ressemblent à des feuilles! Winking smile)
  • des ailes qui ne la recouvrent pas entièrement et qui laissent apparaître comme des rayures sur les côtés de son abdomen. Normal, son abdomen est vraiment rayé sur les côtés! (voir photo plus bas)

Je la trouve assez élégante, moi, cette punaise du pin! J’aime beaucoup le bout membraneux de ses ailes qui est tout strié. Je parle de ses ailes mais je devrais plutôt dire élytres et même hémélytres puisque ses élytres ne sont pas durs sur toute leur surface.

D’où vient la punaise du pin?

Punaise du pin ailes ouvertes, photo de Didier Descouens du site commons.wikimedia.org

Si vous avez bien lu, vous savez qu’on la surnomme “punaise américaine” donc vous avez déjà une bonne idée de la réponse! Winking smile 

Elle est effectivement originaire de l’ouest des Etats-Unis.

Elle  a été vue en Italie dès 1999. Elle a colonisé la France par le sud mais aussi par le nord puisqu’elle s’est introduite par voie maritime et que différents ports français l’ont accueillie. Elle s’est développée rapidement et l’on peut dire que c’est l’une des stars du moment! On la voit partout, en forêt mais aussi dans les maisons et les non-initiés se demandent bien qui est cette nouvelle bébête! Vous, maintenant, vous êtes au courant, vous allez pouvoir donner l’information!

Que mange la punaise du pin?

Punaise du pin en train de manger sur un cône, photot de Joshua Allen de flickr.com

Non, je ne vous prends pas pour un idiot et oui, je me doute que vous avez compris qu’elle aime beaucoup les pins! Winking smile

Soyons un peu plus précis : Leptoglossus occidentalis se régale surtout des graines de pins, de sapins de Douglas, d’épicéas, de cèdres et d’autres végétaux. Celles-ci se trouvent dans les cônes des résineux. Le développement des cônes produit un peu de chaleur et il y a donc un décalage de température entre eux et le reste de l’arbre. Chose assez extraordinaire : on s’est rendu compte que la punaise du pin repérait son futur repas grâce à des récepteurs à infrarouge présents sur son abdomen! C’est la chaleur d’origine végétale qui la guide!

Attention, ne l’imaginez pas en train de croquer dans la graine, ça lui est impossible. C’est un insecte de l’ordre des hémiptères et, chez les hémiptères, on pique et on suce avec son rostre! C’est le cas des cigales, des pucerons, des cochenilles et bien sûr des punaises (sous-ordre des hétéroptères).

Notre amie déploie donc son rostre qu’elle garde généralement plié contre son ventre, pique le végétal avec son stylet semi-rigide si c’est nécessaire puis aspire le liquide tant apprécié. Si vous regardez attentivement la photo du dessus, vous pouvez apercevoir le rostre piqué dans le cône vert.

La punaise du pin s’attaque aux graines des conifères mais elle apprécie également les cônes en formation et d’autres parties de l’arbre. Elle peut aussi se nourrir de fruits très mûrs.

La punaise du pin est-elle dangereuse?

punaise du pin qui se déplace, photo de gbohne du site flickr.com

La punaise du pin n’est pas dangereuse pour l’homme ni pour les autres animaux. Elle ne transporte aucune maladie, ne pique pas, ne se reproduit pas dans nos maisons (elle attend la fin de l’hiver et pond directement sur les résineux)… Bon, ce n’est pas très agréable de tomber sur elle dans la salle de bains car elle est de belle taille par rapport à un moucheron mais on peut la remettre dehors assez facilement. Attention, elle peut tout de même s’envoler rapidement!

Je n’ai pas eu de difficultés de mon côté pour faire sortir ces squatteuses à la recherche d’un abri. C’est tant mieux car s’il se plaît quelque part, le mâle émet des phéromones pour attirer ses copains/copines et les inciter à s’agréger afin de passer l’hiver tous ensemble! Merci, mais non merci, allez plutôt voir chez les voisins! Winking smile 

J’ajoute qu’en cas de manipulation maladroite ou d’accident inopiné, ne paniquez pas : il paraît que cette petite envahisseuse a une odeur bien moins forte que ses congénères! Notez bien que je ne vous incite pas au meurtre, malgré tout… Pour information, les glandes qui libèrent les phéromones malodorantes se situent près de la base de ses pattes du milieu.

Si elle n’est pas nocive pour l’homme, qu’en est-il pour les conifères sur lesquels elle se sert allégrement? Evidemment, cela ne leur fait pas de bien et leurs graines sont moins nombreuses ! Les producteurs de semences ainsi que les forestiers sont attentifs à l’évolution des choses même si aucune solution n’existe pour l’instant pour lutter contre le développement de la punaise du pin.

 

Voilà l’essentiel à savoir sur cette petite envahisseuse! 🙂 Vous l’avez rencontrée récemment, vous aussi? Elle a voulu s’installer chez vous pour la saison froide? Racontez-moi vos aventures!

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter ce site.

Crédits photos : 2 premières photos personnelles puis photos de Didier Descouens, de Joshua Allen et de gbohne du site flickr.com

 

4 thoughts on “Punaise du pin : qui est cette petite envahisseuse?

  1. Ton article tombe très bien ! J’ai observé cette punaise sur mon pare brise ce we et je me suis demandé laquelle est ce que c’était.
    Merci 😂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.