La biche s’affiche!

Je suis très contente de démarrer cette série d’articles sur la biche et le cerf (Cervus elaphus)! J’adore ces animaux qui me rappellent la Sologne et qui sont, pour moi, les emblèmes de la forêt. Bon, on a déjà commencé à évoquer un peu la biche et son petit dans l’article sur les animaux sauvages abandonnés et j’ai parlé du cerf dans le compte rendu de visite de la Maison du Cerf mais nous allons aller bien plus loin maintenant!

Alors, par quoi on commence? Honneur aux dames, c’est-à-dire à la biche! Smile 

A quoi ressemble la biche?

biche et faon

On confond souvent la biche avec le chevreuil et je vous donne toutes les astuces pour faire la différence entre ces deux animaux dans mon petit guide Pour que le lièvre et le lapin…

La biche est un animal assez haut et massif puisqu’elle mesure entre 1 mètre et 1 mètre 20 au garrot (base du cou) et qu’elle pèse entre 70 et 120 kg. Son pelage évolue au cours de l’année car elle mue au printemps et en automne. Il passe d’un brun tirant sur le roux en été à une couleur plus claire et plus grisâtre en hiver. Il s’épaissit également pour affronter les basses températures et éventuellement la neige (comme nous avec nos pulls et manteaux!).

Tout comme celle du mâle, la croupe de la biche est beaucoup plus claire que le reste de son corps : une grande tache jaunâtre appelée cimier se trouve sous la queue. Son ventre est souvent moins foncé que le reste de son corps ; il comporte 4 mamelles.

La femelle naît faon puis, à partir d’un an, on la nomme bichette. Elle devient biche officiellement à l’âge de 2 ans mais elle continue de grandir encore pendant 2 à 3 ans. Elle atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 4 ans. C’est un mammifère gracile aux longues pattes fines et au cou allongé. Elle peut faire de jolis bonds et courir vite!

Elle a tendance à maigrir petit à petit avec l’âge : son museau s’allonge, ses yeux deviennent plus saillants, son corps perd de sa rondeur et son cou s’aplatit.

Où vit la biche?

harde de biches

Lorsque je dis que la biche est un emblème de la forêt, il faut que je donne des précisions. En effet, toutes les forêts n’accueillent pas de biches et de cerfs.

D’abord, ces animaux aiment les grands espaces. Le petit bois à côté de chez vous ne suffira pas, je vous préviens! Ils ont besoin au minimum de 1000 hectares de terrain mais préfèrent les grands massifs forestiers de plusieurs milliers d’hectares. On estime que la biche évolue sur une zone mesurant entre 500 et 1000 hectares tandis que le cerf se déplace environ sur 5000 hectares. 

Ensuite, un autre élément est indispensable à leur survie : l’eau. Ils boivent, bien sûr, mais passent aussi du temps à se baigner. De plus, les cerfs pratiquent la souille, c’est-à-dire le bain de boue. Leur lieu de vie doit donc compter des étangs et des mares.

Enfin, ils sont très sauvages et apprécient le calme. Ils ne s’installent pas dans un endroit trop fréquenté par l’homme.

Les biches ne restent pas tout le temps dans la forêt. Elles sortent le soir pour parcourir les prairies et les champs tout proches. D’ailleurs, à l’origine, leur terrain de prédilection était les steppes (grandes plaines). Ce sont les activités humaines qui leur ont fait adopter des endroits de plus en plus reculés comme les espaces forestiers.

Le cerf élaphe est une espèce sociable organisée en hardes. Enfin, c’est surtout vrai pour les femelles qui vivent séparées des mâles! Les biches se regroupent entre elles avec leurs petits et obéissent à une biche plus âgée (souvent stérile) qui domine tout le monde et veille à la sécurité générale. Elle est secondée par une espèce de “sous-chef”. S’il y a danger, la meneuse pousse de petits cris et prend la fuite en sachant que toutes ses congénères vont la suivre tandis que son assistante ferme la marche. Une devant, une derrière, c’est une sacrée organisation, non? Winking smile 

Comment la biche s’occupe-t-elle de son petit?

biche et son faon Philippe Rouzet flickr.com

Je ferai un article spécial sur le moment du rut -le fameux brame– mais nous allons évoquer ici la relation de la biche et de son petit.

L’accouplement a lieu au tout début de l’automne et la mise bas 8 mois plus tard, entre le 15 mai et le 15 juin. Cette période est idéale puisque la nourriture se trouve en abondance et qu’il fait chaud pour les bébés.

Lorsqu’elle est prête à mettre bas, la biche quitte son petit de l’année précédente et s’isole. Elle cherche un endroit propice à la délivrance, c’est-à-dire un lieu très calme, doté de hauts fourrés et pas trop facile d’accès. Cela peut tout à fait être le même que celui de l’année passée. Elle n’aménage pas d’abri pour le petit dernier qui arrive directement dans l’herbe! La mère mange aussitôt le placenta et, lorsqu’on sait que le faon naît sans aucune odeur corporelle, on peut supposer que le but premier de son geste est d’effacer toute trace suspecte.

Le faon pèse environ 7 kg à la naissance. S’il peut tenir sur ses pattes au bout de quelques heures, il ne suit pas sa mère les premiers jours. Celle-ci part chercher sa propre nourriture -une biche a besoin quotidiennement de plusieurs kilos d’herbes, de fruits et de jeunes pousses- pendant que son petit reste couché dans les herbes hautes. Son pelage tacheté de blanc (on parle de livrée) et son manque d’odeur corporelle lui permettent de passer normalement inaperçu. Il possède néanmoins une glande située au coin de l’œil, le larmier, qui émet une sécrétion odorante permettant à sa mère de le reconnaître. La biche revient régulièrement vers lui pour l’allaiter et lui faire sa toilette. Elle peut intervenir si un prédateur se montre menaçant en détournant l’attention sur elle ou en défendant sa progéniture par de violents coups de pattes. Le prédateur en question peut être un renard, un chat sauvage, un sanglier, un chien errant…

Je le répète : un faon isolé n’est pas un faon abandonné! Il ne faut pas le toucher et simplement passer son chemin. Sa mère attend que vous vous éloigniez pour revenir s’occuper de lui…

Au bout d’une quinzaine de jours, le faon est capable de suivre la biche. Il va commencer à brouter et, à l’âge d’un mois, il se nourrira pour moitié de lait maternel et pour moitié de végétaux. Après quelques semaines, le duo rejoindra la harde de femelles et la cellule familiale se transformera en trio : la biche, son faon et son petit de l’année précédente. 

Vers l’âge de 4 mois, le faon perdra son pelage tacheté et il pourra être sevré. Cependant, si la mère n’est pas gestante, il sera allaité encore de longs mois. Il restera en tout environ 2 ans auprès d’elle avant de vivre ses propres aventures…

Combien de temps une biche vit-elle?

biches

On estime qu’une biche vit entre 10 et 15 ans à l’état sauvage même si elle peut atteindre 20 ans voire plus. Devenue adulte, elle n’a pas vraiment de prédateur naturel à part le loup. Ce sont surtout les chasseurs qui sont cause de mortalité ainsi que les accidents de la route, parfois.

Une fois n’est pas coutume, j’ai envie de parler poésie! Lorsque j’étais petite, j’avais appris ce joli poème sur la biche. Je vous laisse le découvrir (en précisant qu’en réalité une biche ne brame pas) :

La biche

La biche brame au clair de lune
Et pleure à se fondre les yeux :
Son petit faon délicieux
A disparu dans la nuit brune.
Pour raconter son infortune
A la forêt de ses aïeux,
La biche brame au clair de lune
Et pleure à se fondre les yeux.
Mais aucune réponse, aucune,
A ses longs appels anxieux !
Et le cou tendu vers les cieux,
Folle d’amour et de rancune,
La biche brame au clair de lune.
                             Maurice ROLLINAT (19ème s.)

Voilà pour l’essentiel à savoir sur la biche! Smile La prochaine fois, je vous parle du cerf puis j’évoquerai le brame qui, je le précise d’ores et déjà, se déroule en France entre le 15 septembre et le 15 octobre. Oui, oui, c’est en ce moment! On se retrouve en forêt? Winking smile 

Crédits photos : photos libres de droits sauf la 3ème et la 4ème qui sont de Philippe Rouzet du site flickr.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.